Invités

Ils et elles sont pasées nous rencontrer

Nora Hamdi

Romancière et réalisatrice

Nora Hamdi est romancière et réalisatrice. Après des études d’arts plastique, et la peinture, elle réalise deux courts métrage, en 2002 elle co-signe la bande dessinée Trois étoiles. En 2004 elle écrit son premier roman Des poupées et des anges,Elle est lauréate du prix Yves Navarre pour son premier roman, un second en 2005 : Plaqué or, puis écrit deux nouvelles, La Désinvolture du prince charmant dans la revue littéraire Bordel, et Les Filles de Pissevin pour le théâtre Kaléidoscope à Nîmes.
En 2007 elle commence l’adaptation de son premier roman Des poupées et des anges au cinéma avec dans la distribution des rôles: Leïla Bekhti, Karina Testa et entre autres, Samy Naceri, Léa Seydoux, Samuel Le Bihan… En 2008 le long métrage Des poupées et des anges qu’elle réalise sort sur les écrans, elle est lauréate du prix Les enfants terribles, et pour ce premier rôle au cinéma, l’actrice Leïla Bekhti est pré-nommée au césar 2009 et également nominée avec l’actrice Karina Testa pour le Prix Lumière 2009. En 2010 elle revient à l’écriture et publie Les Enlacés, qui traite des relations amoureuses.
En 2011 elle sort son quatrième roman La Couleur dans les mains, elle est finaliste du prix Lilas, le roman est inspiré de son expérience dans la peinture …
En 2014, après trois ans de recherches et d’enquêtes, elle revient avec son cinquième livre La Maquisarde (Editions Grasset), un roman à la mémoire des femmes disparues et d’une France soutenant la cause. En 2015, le roman La maquisarde sort en Algérie aux éditions Sedia et en 2016, elle prépare depuis plusieurs projets, dont l’adaptation du livre La Maquisarde qu’elle réalise en 2018. En 2020, son second long métrage La Maquisarde sort dans les salles de cinéma.

Pascal Blanchard

Pascal Blanchard (né le ), est un historien, documentariste et co-directeur d’agence de communication français. Il est spécialiste de l’Empire colonial français, des enjeux de diversit et des histoires de l’immigration.

Réalisateur

Walid Mattar

Walid Mattar est né à Tunis en 1980. Après avoir fait des études en Tunisie, il obtient un Master 2 en Productique à Paris et commence à étudier le cinéma. Membre de la Fédération Tunisienne des Cinéastes Amateurs depuis l’âge de 13 ans, il a été chef opérateur sur plusieurs courts-métrages et a réalisé son premier, LE CUIRASSÉE ABDELKARIM, en 2003 (1er Prix National du Festival du Film Amateur de Kélibia et Médaille de Bronze du Concours Mondial de Films Non Professionnels, Unica).En 2005, Walid Mattar cadre pour le documentaire POUSSIÈRES D’ÉTOILES, de Hichem Ben Ammar. En 2006, il co-réalise avec Leyla Bouzid le court-métrage SBEH EL KHIR dans le cadre du projet « 10 Courts, 10 Regards de jeunes cinéastes Tunisiens », pour le Festival de Cannes.En 2010, il réalise un nouveau court-métrage, TENDID, qui a remporté plusieurs prix, notamment à Tanger et à Montpellier. En 2012, BABA NOËL, sixième et dernier court-métrage en date de Walid Mattar, remporte un franc succès et de nombreux prix en festivals. VENT DU NORD est son premier long-métrage, écrit en collaboration avec Claude Le Pape et Leyla Bouzid.

 


Jérôme FERRARI

Invité aux « Rencontres des Cinémas Arabes d’hier et d’aujourd’hui » du 31/01/2020

Né à Paris en 1968, Jérôme Ferrari, auteur et traducteur, agrégé de philosophie et titulaire d’un DEA d’ethnologie, enseigne la philosophie en Corse.

Il a également été professeur  à Alger puis à Abu Dhabi.

Entré sur la scène littéraire en 2001 avec son recueil de nouvelles Variétés de la mort, il reçut le prix Goncourt en 2012 pour Le Sermon sur la chute de Rome.
Son dernier titre paru est : À son image (prix Le Monde 2018 ; prix Méditerranée 2018).



Chantal FISCHER

Invitée aux « Rencontres des Cinémas Arabes d’hier et d’aujourd’hui » du 31/01/2020

Productrice du film Un fils de Mehdi Barsaoui dont la sortie française est programmée pour le 11 mars 2020.

Après avoir été responsable de politiques publiques (PACA ) Chantal Fischer est actuellement productrice au sein de 13 productions , où elle développe des projets de cinéma  et de fiction télévisée . Elle est également chargée des questions artistiques chez Cinefeelprod , fonds d’investissement privé .



De Gaulle EID

Invité aux « Rencontres des Cinémas Arabes d’hier et d’aujourd’hui » du 25/03/2020

De Gaulle Eid est un réalisateur d’origine libanaise.

Classé dans son pays d’origine, le Liban, parmi les cinéastes engagés, son premier long-métrage, un documentaire intitulé Chou Sar ? (Que s’est-il passé ?), traite des carnages qui ont émaillé la guerre civile libanaise et de l’impunité dont jouissent leurs auteurs depuis l’amnistie générale de 1993.

Le réalisateur, qui vit aujourd’hui à Venaco où il a fondé une famille, aborde sans faux-fuyants le tabou qui pèse sur toute une société.

Il a été l’assistant du cinéaste Youssef Chahine ; c’est à ce titre qu’il est invité pour animer le débat qui suivra la projection du film du réalisateur égyptien : Un destin.



Karim MOUSSAOUI

Invité aux « Rencontres des Cinémas Arabes d’hier et d’aujourd’hui » du 31/01/2020

Karim Moussaoui est un cinéaste algérien né en 1976 à Jijel en petite Kabylie.

 Il a été révélé par Les Jours d’avant (2015), un moyen-métrage découvert au Festival du Film de Locarno qui raconte les prémices de la « décennie noire », puis par le long-métrage En attendant les hirondelles, présenté au Festival de Cannes 2017.

Le cinéaste participe à l’émergence d’une nouvelle scène cinématographique indépendante en Algérie avec de jeunes auteurs talentueux, dans des conditions de production et de diffusion très précaires.

Témoin quotidien du mouvement de contestation qui secoue l’Algérie depuis le 22 février 2019, il a accepté de livrer au Monde Afrique son regard sur le Hirak, à travers une chronique hebdomadaire.


Malika Zaïri

Invité aux « Rencontres des Cinémas Arabes d’hier et d’aujourd’hui » du 31/03/2020 à l’Ile Rousse

Elle est la réalisatrice/productrice et distributrice de ses propres films : 5 films courts métrages et un film corporate.

Malika ZAIRI est né le 23 février 1973 à Paris. Elle à des parents immigrés marocains et la double nationalité (française et marocaine).